Année 2007

  • Les contacts avec les familles dont les enfants sont touchés par cette maladie ont été moins nombreux cette année, certainement dû au fait que l’association a été moins visible médiatiquement. Malheureusement, pour ceux qui nous ont contacté, nous n’avons rien pu faire, compte tenu du fait que nous sommes souvent le dernier recours des familles.
  • En 2007, nous avons eu la chance, par l’intermédiaire du Lions Club, de rencontrer le professeur Honnorat, neuro-oncologue à Lyon et président de l’ANOCEF.Une bourse d’aide à la recherche médicale a ainsi été créée : la bourse « Amélie la vie », dotée de 20 000 euros.